4 octobre 2011

the false platypus

[...] Il-Divin descendit sur Terre et fit appel à un homme pour représenter tous les hommes et donna à cet homme une tâche sans fin pour l’occuper et garder Dieu toujours présent dans son esprit. « Il y a longtemps, dit Dieu, « Moi seul ai mis en mouvement les roues et les engrenages tourbillonnant du temps. A présent, tu dois trouver quelque chose pour donner la mesure au temps ici dur ton monde. » « Mais je cherche quoi, au juste ? » demanda l’homme.  « Ah, ah » fit Dieu, « c’est à toi de le trouver. »
  
L’homme partit, pétillant d’enthousiasme, mais quand même un peu perplexe. Dieu était content de Lui. Il but du vin et mangea des fruits pour fêter son idée géniale. Il sa saoula tout à fait.
  
Cependant, l’homme avait réfléchi. Il commençait à avoir des doutes sur son entreprise et aurait bien voulu pouvoir entendre ce que Dieu disait quand il avait le dos tourné. Alors il eut une idée.
  
« Quelle est cette étrange créature ? » dit Dieu. Sous un arbre était assise une bête poilue à quatre pattes, munie d’un bec et de longs poils. Elle roucoulait et mangeait des raisins. « Je ne me rappelle pas de cette chose, » dit Dieu, et Il appela à Lui tous les animaux.
  
« Qu’est ce que c’est que ça ? » demanda Dieu. Personne ne savait. Le singe, qui cherchait toujours à impressionner les autres, émit quelques suggestions peu plausibles, mais de toute évidence il se trompait. « Où est l’homme ? » demanda un chat, « il sait tout lui. »
  Dieu, qui  à ce point était vraiment de très bonne humeur, ne put plus garder son secret et expliqua aux animaux la tâche ridicule et sans fin qu’Il avait confiée à l’homme.
 « Mais qu’est ce qu’il cherche ? » interrogea le singe, et Dieu le leur avait dit. Et les animaux rirent longtemps de la folie de l’homme et de la malice de Dieu.

Mais l’étrange créature était partie. Elle rampa jusqu’à la jungle, retira son faux bec, ses fourrures et ses marques peinte, et se remit sur deux pieds. A présent, l’homme savait ce qu’il cherchait… [...]


fifth image for Bologna children book fair... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire